Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

BRELEVENEZ - LANNION

  • IDÉES  POUR HOMÉLIE 20ème DIMANCHE ORD. A 16/8/2020

     

                          Is 56, 1.6-7  Ps 66  Rm 11, 13…32   Mt 15, 21-28

     

                          TOUS SONT APPELES  A LA FOI  ET  AU  SALUT

     

    FIL  CONDUCTEUR

     

    L'émerveillement de Jésus devant la FOI de la cananéenne nous invite à comprendre le cheminement de cette femme. Païenne, mais proche de la population juive, elle en a certaines croyances et l'appellation de "fils de David" dont elle gratifie Jésus montre qu'elle voit en lui le Messie/Sauveur. Sa croyance est certes "limitée", mais elle a, par contre une totale confiance en Dieu, en Jésus et cette confiance va transformer cette croyance en FOI merveilleuse, car la FOI, c'est la croyance +la confiance! A travers son exemple, souligné par Jésus, nous comprenons que tous les hommes sont appelés à la FOI et au salut !

     

     

    PRINCIPAUX  POINTS

    1. Cette confiance est "le retour" vers Dieu de la Confiance que Dieu met en l'homme en le créant libre…libre de choisir le Bien (l'Amour) ou le Mal (indifférence ou refus d'Amour). De son côté, ce choix de la confiance en Dieu, l'homme le fait malgré les épreuves qu'il affronte, en refusant de voir dans ces épreuves comme une punition de ses faiblesses par un Dieu rancunier. Bien au contraire, l'homme peut essayer de retirer de ses épreuves, une progression dans la confiance et l'Amour en s'ouvrant à Dieu et aux autres!
    2. C'est l'attitude de la cananéenne! Cette femme a traversé de multiples épreuves : le veuvage, la maladie atteignant sa fille, la "chair de sa chair" et que rien ne semble pouvoir guérir! Tout cela n’altère pas sa Confiance en Dieu!
    3. Nous constatons, à la lumière de ce cas, que les humains, même s'ils n'ont pas eu vraiment connaissance de la Bonne Nouvelle, peuvent, en choisissant l'Amour comme sens à leur vie, rejoindre la Foi, comme cette cananéenne!
    4. On peut même se demander si les disciples de Jésus, qui, dérangés dans leur tranquillité, sont passés à côté de la détresse de cette pauvre femme, ne devraient pas suivre l'exemple de Foi qu'elle donne. Sans doute n'ont-ils pas compris que le refus de Jésus de lui donner d'emblée satisfaction n'est qu'une incitation à aller plus loin dans le témoignage de la FOI qu'elle donne. Le Seigneur Jésus veut ainsi amener les disciples à suivre cet exemple…au lieu de se croire autorisés à critiquer!
    5. Plus tard, les disciples comprendront et donneront, eux aussi, de magnifiques témoignages de FOI, comme Pierre après la résurrection, au bord du lac!(Jn 21) et par le témoignage du sang! En tous cas, pour nous, disciples d'aujourd'hui, il est nécessaire de regarder avec humilité où nous en sommes dans cette question de la confiance totale en Dieu, seule capable de changer nos "croyances" en véritable FOI!
    6. Mais justement, c'est là que nous avons un choix capital à faire:

                      - soit nous révolter contre "l'injustice, le rejet" dont nous pensons être l'objet à travers nos épreuves!

                       - soit faire confiance, comme la cananéenne, à Celui qui nous a déjà donné les preuves de son Amour. Il s'agit alors, pour nous, d'avoir la confiance d'une FOI qui résiste aux multiples épreuves tombant sur nous de toutes parts, y compris même du fait de ceux qui sont censés représenter Dieu, tels que les disciples d'alors…et ceux d'aujourd'hui, (dont nous sommes)!

      7.Cette sorte de confiance ne peut venir que d'un Amour véritable de notre part envers Dieu.

    Or nous avons parfois la tentation d'une vague religiosité, avec une confiance fragile, celle des adeptes de la "raison pure" et non de l'AMOUR!

        8.Entrer dans la vraie confiance de la Foi nécessite l'humilité de ce qu'on appelle l'obéissance de la Foi. Plus encore que l'adhésion à certaines vérités, cette obéissance de la Foi exige de nous la réalisation d'actes d'Amour dans le concret de notre vie. C'est pour cela que tout homme peut être sauvé, alors même qu'il est encore ignorant de la Bonne Nouvelle. Il est alors sauvé par le choix fondamental de l'Amour comme sens concret à sa vie!

     

    Michel  ANDRE, diacre     jeannemichel.andre@gmail.com

     

    BLOG   http://puzzlebondieu777.over-blog.com