Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

BRELEVENEZ - LANNION

  • Qu'y a-t-il derrière cette guérison-miracle de l'aveugle de naissance ?


    telecharger.jpgPage 1.jpg2.jpg

    3.jpg4.jpg5.jpg6.jpgPROPOSITIONS  POUR HOMÉLIE  4ème Dim Carême A 26 mars 2017

    1S16, 1b. 6-7. 10-13a     Ps 22     Ep 5, 8-14    Jn 9, 1- 41

                                                          

    Jésus corrige une vision aberrante de Dieu

            

     

    Fil conducteur:

     Nous sommes en plein paradoxe ! Voici un aveugle qui voit clair et mieux que d'autres, qui prétendent bien voir, mais sont  frappés d'aveuglement! Notre monde serait-t-il tombé sur la tête? C'est bien ce qui ressort de cet épisode de l'aveugle-né, qui met en évidence une vison de Dieu aberrante et malheureusement fréquente, que Jésus dénonce ici magistralement!

     Il s’agit, en fait, du choc entre deux visions opposées de Dieu:

    • Celle des pharisiens et, malheureusement, des disciples de Jésus eux-mêmes à ce moment là : un Dieu vengeur, qui punit le péché chez le pécheur et même chez les innocents! D’où leur question : « Qui a péché….»? Question/reproche que beaucoup posent encore aujourd’hui en voyant ce qui se passe dans le monde ! Penser ainsi aboutit à dire que la justice de Dieu est injuste, mais comme Dieu est le plus fort, il n’y a qu’à s’incliner ! Voila ce que pensaient les disciples, les pharisiens et que beaucoup pensent encore de nos jours !

     

    • Celle de Jésus qui va nous montrer, au contraire, à travers ses actes et sa Mission de Salut, avec quel amour Dieu agit envers nous!

                    

      PRINCIPAUX  POINTS :

     

    1. En guérissant l’aveugle, Jésus annonce déjà la guérison de toute l’humanité, par sa passion, sa mort et sa résurrection.   Il déclare, avant d'opérer cette guérison de l'aveugle-né :« Il nous faut réaliser l’action de celui qui m’a envoyé pendant qu’il fait encore jour; déjà la nuit approche et personne ne pourra plus agir. Tant que je suis dans le monde, je suis la Lumière du monde ». L'accomplissement de la mission de Salut de Jésus est vraiment guérison du monde, de ce monde qui, par sa méfiance, s'était coupé de la vision véridique de Dieu et donc de la confiance en Dieu avec toutes les conséquences que cela entraînait!(cf la méfiance d'Adam et Eve, en Gn 3, 1-6). Jésus inaugure ce jour là sa Mission de Salut en guérissant cet aveugle-né et en redressant une vision erronée de l'homme sur Dieu!
    2. Il provoque d'abord un basculement, un changement radical de la vision de Dieu, chez cet homme aveugle, par sa façon d'agir avec lui. En déclarant que ni lui ni ses parents n'avaient péché, Jésus délivre déjà cet aveugle de ce qui l'accablait plus encore que sa cécité, à savoir cette accusation ignoble d'être, par son "péché", le propre auteur de sa souffrance! Et cela, c'est le premier miracle dont cet homme va bénéficier, lui qui, désormais met pleinement sa confiance en un Dieu d'Amour qui, de surcroit, va certainement guérir la perte de sa vue. Et c'est en entrant dans cette confiance, qu'il va faire ce que Jésus lui demande en retour: en guérissant, de cette façon insolite, être l'occasion, pour les autres, de croire, eux aussi, eu un Dieu d'Amour!
    3. Cet homme va "jouer le jeu" jusqu'au bout et devenir témoin de l'Amour de Dieu, et témoin de Jésus et de sa mission de Salut, témoin de la guérison de l'humanité accomplie par le Christ!
    4. Il va lui être demandé de témoigner hardiment devant tous ces détracteurs qui le soumettent à un interrogatoire serré et de mauvaise foi et cela avec de gros risques. Contrairement à ses parents, il n’hésite pas à témoigner de l'Amour de Dieu, manifesté en Jésus!

     

              5.Outre cette guérison physique (de sa cécité), cet aveugle-né va donc obtenir, par son ouverture à l'Amour, une guérison de la vision déformée de Dieu que voulaient lui imposer les autres.

             Il va aussi être libéré de la vision déformée, par les

             "pharisiens et Cie" de la Loi de Dieu, vision qui édictait des règlements en contradiction avec l'esprit même de cette Loi.

        

         En effet, en "violant" délibérément un règlement exagéré

         concernant le shabat, Jésus incite tous les participants de cette scène à respecter l'esprit au lieu la lettre (cette lettre étriquée et souvent hypocrite, comme il le soulignera souvent!).

    1. Enfin, en lui demandant d'accepter de témoigner et donc de souffrir comme il souffrira Lui-même, Jésus offre à cet homme de participer à sa Passion. C'est ce qu'Il nous demande, à nous aussi, au cours de cette Eucharistie où nous aurons, nous aussi, à témoigner de la bonté de Dieu et à nous offrir au Père avec Jésus!

     

    Michel  ANDRE, diacre     jeannemichel.andre@gmail.com

     

    BLOG    http://puzzlebondieu777.over-blog.com

  • Jésus en mission chez les "hérétiques" de Samarie

    telecharger.jpg

    Page 1.jpg

    2.jpg

    3.jpg

    4.jpg

    5.jpg

     

     

           TROISIÈME  DIM  CARÊME  A   19 mars 2017 

    LA  SAMARITAINE

     

        DE  LA  HONTE  A  LA  JOIE…DANS  LE  REPENTIR

              Ex 17,3-7  PS 94  Rm 5, 1-2. 5-8  Jn 4, 5-42

     

    FIL  CONDUCTEUR :

     

    Tous les textes de ce jour convergent vers le Bonheur que Dieu veut pour chacun de nous à travers cette "eau vive" qu'il nous offre de faire jaillir en nous comme "source de vie éternelle". Pour saisir cette offre magnifique, nous devons passer de la honte de nos échecs et insuffisances, à la joie d'être aimés de Dieu en tant que ses propres enfants. Il nous faut aussi répondre totalement à cet Amour, en toute confiance et dans la simplicité d'un cœur d'enfant!

     

    PRINCIPAUX  POINTS :

     

    1. Notre vie comporte parfois des ressemblances avec cette errance des hébreux dans le désert! Ballotés entre méfiance et confiance, ils vont mettre du temps à trouver le chemin de la Terre promise!

    Mais ceux qui accepteront de se laisser guider y parviendront car Dieu est fidèle! C'est pareil pour nous.

    1. Après avoir douté du Christ, Paul est entré dans cette confiance totale, jamais démentie, qui a changé sa vie. Et nous, aujourd’hui, allons nous entrer dans une véritable confiance en l’amour de Dieu et changer vraiment notre vie ? Allons-nous vraiment rencontrer le Christ, comme cette Samaritaine et nous engager fermement sur le chemin du bonheur ?
    2. Elle a des côtés sympathiques, cette samaritaine : l’esprit vif, un peu moqueuse, peut-être même avec « de beaux restes »…qui ne l’empêchent pas de s’inquiéter pour l’avenir car elle a « beaucoup vécu », plutôt mal que bien, s’est beaucoup battue pour se faire une place dans un monde dur et décevant. Elle a couru sans cesse et en vain après l'amour, sans le trouver!
    3. Alors, elle est lasse, désabusée, fatiguée de subir la jalousie des autres femmes et déçue par les hommes. Elle fuit les regards gourmands des uns et méprisants des autres. Elle a honte! Elle en est réduite à sortir en plein midi, dans la chaleur pour ne rencontrer personne qui la nargue!
    4. Manque de chance, un homme est là, jeune, seul et un juif en plus. Et plus fort encore, il l’interpelle. Elle, qui était concentrée sur ses soucis ses problèmes, voila qu’il la déstabilise en l'abordant sur un plan inhabituel, une histoire d’eau vive incompréhensible pour elle : il y a un problème !
    5. Et voila que tout s’éclaire quand Jésus lui montre qu’il la connaît « par cœur ». C'est cette prise de conscience du regard pénétrant et amoureux de Dieu sur nous, qui peut, à nous aussi faire le même effet salutaire! Alors les défenses de cette femme craquent. Elle commence à comprendre, voit en Jésus un prophète, mais n’arrive pas encore à l’essentiel et se perd dans les oppositions théologiques entre juifs et samaritains. C’est quand Jésus lui révèle tout l’amour de Dieu pour les hommes à travers ce Messie bien présent, Lui-même, qu’elle entre dans la confiance et s’ouvre à la foi, au bonheur !
    6. Plus question de honte, mais de joie…qu'elle ne peut garder pour elle-même et partage avec ceux qui seront désormais ses "frères en Christ"! C'est la bienheureuse conversion!

              C'est peut-être bien là le plus grand miracle de Jésus…et chacun de nous  peut en bénéficier en ce temps privilégié du carême!  

     

    Michel  ANDRE, diacre    jeannemichel.andre@gmail.com

     

    BLOG : http://puzzlebondieu777.over-blog.com

     

    Page 6 sur 6

  • Le Cardinal africain Sarah met en garde les Européens


    Cardinal Sarah : « Vous êtes envahis par d’autres peuples qui vont progressivement vous dominer »



    Monseigneur Robert Sarah, cardinal catholique guinéen, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements au Vatican, est en visite de promotion en France de son dernier ouvrage « La Force du silence ». Il donne une entrevue à un média en ligne dans laquelle il s’exprime sur l’invasion migratoire que subissent la France et l’Europe :

    « La plus grande inquiétude c’est que l’Europe a perdu le sens de ses origines. Elle a perdu ses racines. Or, un arbre qui n’a pas de racines, il meurt. Et j’ai peur que l’Occident meure. Il y a beaucoup de signes. Plus de natalité. Et vous êtes envahis, quand même, par d’autres cultures, d’autres peuples, qui vont progressivement vous dominer en nombre et changer totalement votre culture, vos convictions, vos valeurs. »

    Faut-il que ce soit un Africain qui le dise pour que les Européens entendent ?