Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

BRELEVENEZ - LANNION - Page 4

  • QUATRIÈME  DIMANCHE  AVENT  C 23 Décembre 2018

     

     

    Mi 5,1-4a  Ps 79  He 10, 5-10   Lc 1, 39-45

     

    PRENONS  NOTRE  PLACE DANS  L'ŒUVRE CONTINUE  DU  SALUT

     

    FIL  CONDUCTEUR :

    Dans le Plan de Dieu, tout se tient! Au commencement, la volonté de Dieu de nous créer pour nous faire partager la Vie de Bonheur par l'Amour, en plénitude, de la Trinité divine. Ensuite, cette liberté, accordée à l'humanité pour choisir l’Amour et grandir en celui-ci jusqu’à être capable d’un « Amour agape », afin d’entrer dans le Royaume de la plénitude de l’AMOUR et du BONHEUR ! Après la cassure du refus de l’humanité d’entrer dans ce Plan de Dieu,  la chute qui en est résultée. Puis le rétablissement de l'Alliance par le Salut, grâce à l'incarnation du Christ et la rédemption réalisée par lui.

    La persévérance de Dieu dans la réalisation de ce Plan merveilleux de Salut nous met dans la confiance en son accomplissement total! Non seulement nous pouvons alors célébrer dans la joie, à Noël, la venue parmi nous du Verbe, Fils du Père, mais nous pouvons attendre avec sérénité son retour et le monde nouveau qu'il inaugurera, même quand les puissances du Mal se déchaînent dans le but de nous en faire douter!

     

    Principaux points :

    1. Ce récit de Luc de la "Visitation", est un maillon de cette merveilleuse histoire du salut. Voici que se réalise la promesse du Messie-Sauveur pour celles et ceux « qui ont cru à l'accomplissement des paroles qui leur furent dites de la part du Seigneur". Dans le récit, il s'agit de Marie et d'Elisabeth. Mais, dans notre concret actuel, il s'agit bien de nous!
    2. Nous contemplons la réalisation des promesses faites dans le Premier Testament. Puis nous admirons la réelle mise en place progressive de tous les éléments nécessaires au Salut : l'incarnation, l'annonce de la Bonne Nouvelle par Jésus dans sa vie publique, la passion, la mort, la résurrection et l'ascension du Christ. Tous ces éléments du Salut se succèdent, dont,  en ce dimanche, la Visitation et bientôt, Noël. Tout cela, quelles que soient les circonstances extérieures.
    3. C'est pourquoi nous sommes dans la confiance vis-à-vis de la réalité du Salut, dés à présent, dans notre vie, mais aussi pour le futur, dans le Royaume.
    4. Les attaques du Mal, dés lors, ne nous anéantirons pas en nous plongeant dans cette méfiance envers Dieu qui causa la chute de l'humanité. Nous pourrons alors vivre véritablement, concrètement, dans le déroulement de notre propre vie, ces événements constitutifs du Salut!
    5. En particulier, aujourd'hui nous est faite, avec l'évangile de ce dimanche, l'invitation à vivre notre Visitation personnelle, si nous réalisons que Jésus vient aussi chez chacun de nous et frappe à notre porte (Ap 3, 20). Il vient avec Marie, comme lors de la visitation à Elisabeth, désireux d’entrer dans notre intimité. Si nous lui ouvrons notre cœur, il entrera chez nous, prendra la cène avec nous et nous avec lui, comme l’affirme ce passage de l’Apocalypse. Certainement que, si nous nous préparons à accueillir vraiment Marie et Jésus dans l'amour, comme le fit Elisabeth, nous allons tressaillir, comme le fit Jean! En effet, nous aurons la certitude que c'est vraiment l'Amour qui nous visite, puisque l'Esprit affirme à notre esprit que nous sommes fils et filles de notre "Abba" (Rm 8, 15-17).
    6. N'hésitons donc pas à entrer, en personne, en ce quatrième dimanche de l'avent, dans cette « visitation » qu’il nous est offert de vivre vraiment, comme un des événements merveilleux du Salut.

     

    Michel  ANDRE, diacre  jeannemichel.andre@gmail.com

     

    BLOG  http://puzzlebondieu777.over-blog.com