Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

BRELEVENEZ - LANNION - Page 3

  • PROPOSITIONS  POUR  HOMÉLIE 13ème DIMANCHE ORDINAIRE Année A - 2 juillet 2017

     

    2R4, 8-11.14-16a  Ps88  Rm 6, 3-4.8-11  Mt 10, 37-42

     

    RÉFLEXION  ET  REMISE  EN  ORDRE 

    CONDITIONS  POUR  SUIVRE  JESUS

     

    FIL CONDUCTEUR :

    Pas de changement, à travers les textes de ce dimanche, concernant le but à atteindre dans notre vie! C'est toujours le BONHEUR par l'AMOUR! Mais, pour atteindre ce BUT, Jésus nous invite à une sérieuse remise en ordre à propos des différents bénéficiaires de notre amour. Il nous invite à mettre chacun d'eux à sa juste place dans notre cœur et dans nos préoccupations.

    Pour cela, notre réflexion est nécessaire, mais insuffisante sans l'aide de l'Esprit Saint.

    Mais Il y a comme deux directives opposées dans ce passage. Une lecture rapide suggère des conditions « extrêmes » pour suivre Jésus, assez décourageante pour les pauvres fidèles que nous sommes, voir presque scandaleuses en ce qui concerne l'amour pour nos proches. Et au contraire, la fin du passage pourrait faire croire qu’il y a toujours moyen de s’arranger avec le Seigneur (Il est si bon et se contenterait du don d'un simple verre d'eau pour nous accorder l'entrée dans son Royaume)!

     

    PRINCIPAUX  POINTS :

    1. En premier, comprendre la merveille des cadeaux que Dieu nous fait!

    D'abord la vie, sans laquelle le reste est inutile. Ensuite, notre environnement dans l'univers, reflet de la Toute Puissance de Dieu, emballage magnifique de touts les autres cadeaux. Notre corps, dont la science nous montre le merveilleux fonctionnement, que nous trouvons normal jusqu'au jour où l'handicap et la maladie nous font regretter de ne l'avoir pas assez apprécié. Et que dire de notre intelligence avec ses capacités formidables. Et, plus encore, nos émotions et sensations, nos doux sentiments…surpassés par le cadeau suprême : l'AMOUR, le vrai, celui qui est clé du BONHEUR, cadeau que Dieu nous offre dés maintenant et qui sera en plénitude notre lot pour l'éternité!

    1. Tous ces cadeaux sont comme un fleuve débordant d'amour, dont la Source…n'est autre que Dieu. Sans la Source, pas de fleuve. Mais les hommes veulent jouir du fleuve de cadeaux et oublient volontiers la Source. Leur capacité d'amour ne remonte pas jusqu'à cette Source de tout Amour qu'est Dieu …et personne d'autre. C'est pourquoi Jésus nous dit que pour parvenir au BONHEUR de la Vie éternelle, notre amour doit s'orienter en premier vers la Trinité divine, Source de l'Amour…mais, bien sur, pas vers les faux dieux des idoles, ou vers un Dieu Unique qui ne serait que Puissance indifférente et non AMOUR!
    2. Faut-il aimer Dieu et "haïr" nos proches? Au contraire, Jésus nous a bien dit d'aimer Dieu…et notre prochain. Entre ces deux amours, pas d'incompatibilité et, à vrai dire, même pas de concurrence réelle si nous avons compris que ces amours se renforcent entre elles si elles sont vraies. OUI, j'aime ma femme! Eh bien, quand je donne la première place dans mon cœur à Dieu, je sais avec certitude que, dans le même élan, l'amour pour ma femme en est changé, transformé et qu'il acquière une dimension incomparable! Réciproquement, l'amour pour ma femme me fait accéder encore mieux à Celui qui en est la Source, le Dieu d'Amour! Et ainsi en est-t-il aussi pour les enfants, les parents, les proches…et le prochain en général!
    3. Dés lors, aucune inquiétude ni concurrence réelle, mais prenons le temps de la réflexion sur les intentions profondes de notre cœur. Celui qui aime les autres a parfaitement accompli la Loi. Il a tout mis à la juste place, dans tous les domaines et n'a plus à s'inquiéter. La "croix" qu'il doit porter, à la suite du Christ, c'est "sa" croix, ni celle des autres, ni celle du Christ, mais celle qui est à sa mesure, à la mesure du juste Amour qu'il a pour Dieu, pour le prochain et pour lui-même, à la mesure aussi de ses capacités!
    4. Il doit donc réfléchir et bien voir de quelle qualité d'amour il aime Dieu et les autres : utilitaire, jalouse, comme une emprise, ou bien véritable car procédant vraiment de la Source de l'Amour qui est Dieu? C’est là que prend toute son importance le rôle de l’Esprit Saint : s’asseoir et réfléchir « humainement » seulement, ne nous donnera jamais la bonne solution. Seul l’Esprit nous évitera à la fois de tomber dans l’excès d’un enthousiasme facile voir même d'une passion dévorante et d’un découragement devant la tâche à accomplir pour suivre Jésus jusqu’au BONHEUR en plénitude …par l'Amour!

     

     

     

    Michel  ANDRE, diacre     jeannemichel.andre@gmail.com

     

                       BLOG     http://puzzelbondieu777.over-blog.com

     

  • [CARNAC] Un concert-spectacle sur JP Calloc’h ce 24 juin

     

     

    calloc'h Carnac

    À l’occasion du centenaire de la mort de Jean-Pierre Calloc’h, un concert-spectacle rend hommage à l’un des plus célèbres poètes de langue bretonne.

    La vie du barde sera mise en scène à travers quelques extraits emblématiques de son œuvre. Textes et conte alterneront avec des chants harmonisés à partir de certains de ses poèmes.

    Deux récitants de l’association Dazont ar Glad déclameront les morceaux choisis, tandis que les chants seront assurés par le chœur polyphonique breton de première catégorie : les Kanerion an Oriant.

    DAZONT AR GLAD est une association promouvant la culture bretonne en JEAN-PIERRE CALLOC’H. Ses membres étudient, collectent et valorisent le patrimoine vannetais sous toutes ses formes. Installé à TI AR VRO à Vannes, DAZONT AR GLAD enrichit ses données et ses collections afin de les partager et de les restituer au plus grand nombre. DAZONT AR GLAD œuvre principalement sur quatre axes majeurs du patrimoine breton: histoire locale, mobilier et costumes traditionnels, objets d’art populaire.

    Les Kanerion an Oriant, quant à eux, ne sont plus à présenter. Choeur mixte composé d’une cinquantaine de chanteurs, il se dédie à la sauvegarde du patrimoine oral et à la promotion de créations contemporaines car le chant choral polyphonique est l’un des vecteurs d’une culture bretonne bien vivante. Son répertoire comprend plus de 200 pièces , et il fait la part belle aux chants issus de son terroir, le Vannetais. C’est là un immense gisement dans lequel les arrangeurs de toute la Bretagne ont puisé.

     

    Un concert-spectacle à ne pas manquer, pour tout public.

    Carnac, Église Saint-Cornély, 20h30

    Participation libre.