Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

BRELEVENEZ - LANNION - Page 3

  • PROPOSITION  POUR  HOMÉLIE  27 ème Dim ord C 6 X 2019

     

    LA  RELATION  JUSTE  DE  DIEU  AVEC  L'HOMME  ET DES  HOMMES

                       AVEC  DIEU  A  PARTIR  D'UNE  FOI  VÉRITABLE

                   Ha 1,2-3; 2, 2-4  Ps 94  2Tm 1,6-8.13-14  Lc 17,5-10

     

    FIL  CONDUCTEUR  :

    Dieu veut pour l'homme une destinée de Bonheur et, pour cela, il lui offre l'instrument efficace et puissant de la Foi! Les disciples de Jésus l'avaient bien compris et lui avaient demandé de renforcer  leur Foi, dont la faiblesse, confirmée par le Maître, nécessitait une sérieuse redéfinition et une remise en question de leur relation à Dieu! Cette nécessité est aujourd’hui pour nous, d’une réelle actualité !

     

    PRINCIPAUX  POINTS  :

    1. Jésus commence par confirmer à ses apôtres, et à nous, la puissance extraordinaire de la Foi véritable, capable de déplacer les montagnes, ….parce qu’elle est en lien avec l’amour, tout simplement ! Une simple croyance en Dieu n’est pas la foi. C’est même le cas de Satan, qui croit en Dieu mais ne l’aime pas, qui rejette la confiance, l’Amour et donc la Foi! Si donc nous avons une fausse foi, un « faire semblant », une vague croyance à base de peur ou seulement d’intérêt, cette « croyance » est alors incapable de changer quoi que ce soit  dans la jungle de nos relations humaines et dans notre relation à Dieu !
    2. Car Jésus nous le dit sans chercher à embellir les choses : "voyez comment ce maître traite son serviteur éreinté par une journée de dur travail : aucun ménagement, aucune pitié pour sa fatigue"! Certes, c’est de l’exploitation  et c'est tout à fait le reflet de ce que sont les relations habituelles entre les humains, dans une absence d’Amour ;: le plus fort abuse du plus faible, le plus « malin » du plus « innocent ». Dimanche dernier, avec Lazare, on voyait la place de l’indifférence dans les relations humaines. Aujourd’hui, Jésus souligne la  place de l’exploitation, d’où naîtront tôt ou tard affrontements, hostilité, pleurs et malheurs, guerres et calamités.
    3. Vis-à-vis de Dieu, beaucoup d’hommes restent indifférents et déclarent qu'ils n'ont que faire de Dieu! Bien sur, ils savent, quand ils gardent un peu de bon sens, que Dieu est « le plus fort » et adoptent alors vis-à-vis de lui une attitude prudente, un « profil bas ».
    4. Mais s’ils n’ont pas compris tout l’amour que Dieu leur porte, alors leur soi-disant foi ne sera que calculs, combinaisons marchandages. Ils vont chercher à forcer la clémence de Dieu en acquérant des « mérites », en faisant pression sur Dieu.
    5. Ils s’imaginent que Dieu leur « doit », en retour de leurs prières et bonnes œuvres, une protection « tous risques » contre les malheurs de la vie ! Ils sont dans l’illusion !
    6. Si, dans ce monde, nous constatons avec joie et admiration la beauté de certaines relations humaines, dans des couples, des familles, des sociétés de tolérance et de paix, c’est parce que l’amour a transformé les relations « quelconques » de ces hommes entre eux et d’eux avec Dieu, grâce à la Foi véritable, c'est-à-dire grâce à l’Amour ! Les deux vont ensemble ! C’est bien ce que Paul disait à Timothée en constatant que sa Foi ne venait pas de la peur de Dieu mais de l’AMOUR !
    7. Nous aussi, demandons à Jésus d’augmenter notre Foi, en la basant sur l’AMOUR et la confiance en Dieu, afin que nous-mêmes et le monde changions et que nous nous tournions résolument vers le BONHEUR!

     

    Michel  ANDRE, diacre   jeannemichel.andre@gmail.com

    BLOG   http://puzzlebondieu777.over-blog.com