Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

BRELEVENEZ - LANNION - Page 5

  • SOLENNITÉ DU CORPS ET DU SANG DU CHRIST Dimanche 18 juin 2017 A

    SOLENNITÉ  DU  CORPS  ET  DU  SANG  DU  CHRIST  Dimanche 18 juin 2017 A

     

    FÊTE  DES  PÈRES

     

    Dt 8, 2-3. 14b-16a  Ps 147  1 Co 10, 16-17  Jn 6, 51-58   

     

    FIL  CONDUCTEUR :

     

    Nous fêtons aujourd'hui une réalité qui défie les lois de la physique et nos conceptions concernant la matière. Mais cette réalité entre parfaitement dans le Plan du Tout Puissant Créateur de la physique et de la matière. Il s'agit de la réalité de la pleine personne du Christ sous les apparences du pain et du vin lors de l'Eucharistie.

    Cette "présence réelle" n'est admissible que par la Foi. Elle relève d'un mystère qui nous dépasse. Elle procède d'un double projet venant de la Volonté de Dieu :

    • Réaliser le Salut de l'humanité par le sacrifice du Christ et y associer chaque homme de bonne volonté!.
    • Apporter à chaque humain, sauvé par le Christ, les éléments d'une transformation faisant de lui un "homme nouveau" puisqu'il demeure en Christ et que le Christ demeure en lui, source de "grâce sanctifiante"!

    Ces deux projets ne doivent pas être dissociés. Ils sont un tout dans le Plan de Bonheur de Dieu pour l'humanité.

     

    PRINCIPAUX  POINTS:

    1. Jésus a voulu faire un "mémorial" à partir de l'offrande de sa Personne lors de la dernière Cène. Son séjour sur terre devait, en effet, se terminer par son Ascension. Ensuite, pour "actualiser" son offrande jusqu'à la fin des temps, il lui fallait être réellement présent… sous une apparence lui permettant d'être là en plusieurs lieux et en plusieurs temps, avec les fidèles de tous lieux, de tous les temps. C'est pourquoi Jésus a choisi d'être réellement présent sous l'apparence du pain et du vin, lors de l' Eucharistie. Ceci afin que chaque chrétien puisse alors, à chaque fois, lui aussi, associer sa propre offrande de vie à celle que le Christ fait au Père ("Par Lui, avec Lui et en Lui, à Toi, Père Tout Puissant, dans l'unité du Saint Esprit, tout honneur et toute Gloire …").
    2. Pouvoir participer à l'offrande du Christ, le jeudi Saint, en vue de l'unique sacrifice du Vendredi Saint sur la croix, ce fut la promesse faite par Jésus aux apôtres lors du lavement des pieds, sous condition de…se laisser faire dans l'humilité! La réalisation de cette promesse se fait aussi, pour chaque fidèle, lors de chaque eucharistie!
    3. C'est d'abord pour cela qu'est importante la participation des fidèles à l'eucharistie et ensuite pour la réception du corps et du sang du Christ par la communion, deuxième volet du projet de Dieu concernant l'eucharistie.
    1. Par la communion au corps et sang du Christ, il nous est précisé, par Jésus lui-même, qu'il ne s'agit pas, pour lui, d'un bref passage réel en nous! Il s'agit de "demeurer"! (Jn 6, 56) :"Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui"! Ceci même en tenant compte du fait que la "présence réelle" dure seulement tant que durent les "apparences" du pain et du vin. On retrouve ici la même notion de durée bienfaisante que dans la promesse du Christ dans Ap 3, 20, de s'installer en celui qui lui "ouvre la porte". C'est cette puissance de transformation de chacun qu'opère la venue de Jésus en nous par l'effet conjoint de la communion, de l'oraison d'intimité, d'accueil priant de la Parole de Dieu, d'ouverture de notre porte…toutes démarches de notre part qui ne s'excluent nullement les une les autres, mais au contraire se soutiennent et se complètent, y compris quand il n'est guère possible, malheureusement, de pratiquer l'une d'elles.
    2. En voyant ce double projet de Dieu à propos du don du corps et du sang du Christ à l'humanité, nous prenons conscience qu'il s'agit d'un tout. N'en vivre qu'un des éléments, comme, par exemple ne voir dans l'eucharistie que la présence réelle, certes indispensable, mais sans la notion d'invitation à une participation de chacun à l'offrande de Jésus, présent …serait négliger le sens complet de l'Eucharistie. De même, ne pas voir le changement réel et nécessaire de chacun de nous que doit apporter notre communion au corps et sang du Christ…risquerait de nous entraîner dans une vision "magique" de l'Eucharistie, alors qu'elle est vraiment une Merveille de Dieu!
    3. Comme on le voit, il y a, en quelque sorte, dans l'Eucharistie, "la part de Dieu" et la "part de l'homme", merveilleuse rencontre produite par l'ALLIANCE entre Dieu et les hommes, entre la Paternité de Dieu…et celle des hommes que nous fêtons aujourd'hui!

     

     

    Michel  ANDRE, diacre           jeannemichel.andre@gmail.com

     

                                             BLOG  http://puzzlebondieu777.over-blog.com

  • PROPOSITIONS EN VUE D’ HOMÉLIE DIMANCHE DE LA SAINTE TRINITÉ

    PROPOSITIONS  EN  VUE  D’ HOMÉLIE  DIMANCHE  DE  LA  SAINTE  TRINITÉ

     

    Année A  11 juin  2017 Ex 34, 4b-6.8-9  Dn 3  2 Co 13, 11-13  Jn 3, 16-18

     

     

    FIL  CONDUCTEUR :

     

    Ce mystère de la Sainte Trinité, d'un seul Dieu, constitué de trois Personnes : Père , Fils, Esprit, à la fois différentes et égales en puissance et majesté, était resté caché aux "sages et aux savants", jusqu'à sa pleine révélation, par le Christ, aux "croyants" que nous sommes! Nous imaginons difficilement, nous qui chaque jour prions "au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit", le choc…et la difficulté qu'ont entraînés, chez les disciples, la compréhension de cette révélation inouïe!

    Par contre, nous avons l'avantage, avec le recul de 2000 ans, de réaliser à quel point ce Mystère change :

    • notre vision de Dieu
    • notre vision de l'histoire de l'humanité
    • la relation à Dieu de chacun de nous
    • le sens donné à notre vie et à chacun de nos actes
    • et le Bonheur qui doit en résulter pour nous, dès maintenant et dans le Royaume!

    Un mystère n'est pas fait pour "embrouiller" l'intelligence des fidèles dans ce qu'ils ne peuvent comprendre, mais pour les faire avancer, par la voie de l'Amour, à ce qui les rapproche de Dieu! Il nous faut donc voir maintenant ce que nous apporte ce mystère de la Sainte Trinité!

     

    PRINCIPAUX  POINTS :

    1. Seul un Dieu en plusieurs personnes peut être un Dieu d'Amour, contrairement à un Dieu isolé dans la Toute Puissance de son uniformité (tel le Dieu de Mahomet)!

    "S'aimer" tout seul n'est pas de l'amour!

    1. Seul un Dieu d'Amour peut être la Source de l'Amour et peut nous permettre d'accéder nous-mêmes à l'Amour.
    2. Seul l'Amour peut nous conduire au Bonheur. Tout humain doit choisir entre deux voies pour accéder au BONHEUR:
    • La voie de l'Amour, que Dieu nous propose, car Il est la Source de l'Amour, la source de l'ouverture à "l'autre" pour donner et accueillir (ce qui représente les deux volets de l'Amour).
    • La voie de Satan, l'ennemi de l'Amour, l'ennemi de Dieu! Cette voie, c'est le repli sur soi, l'enfermement dans l'indifférence à"l'autre", dans la prétention d'être soi-même son propre dieu!("vous serez alors des dieux avait dit Satan à nos premiers parents" Gn 3, 4-5) en leur conseillant de rejeter l'Amour.

     

    1. Le Mystère de Dieu/ Trinité change donc totalement la vision de Dieu par l'homme

                et nous comprenons aussi comment Dieu mène l'humanité vers le Bonheur pour

                lequel il l'a créée, à travers les événements, même ceux qui semblent à première vue

                des obstacles (comme, par exemple, la passion et la mort de Jésus, avant sa

                résurrection)!

     

     

     

     

     

    1. Dès lors, connaissant comment, pour nous sauver, le Père nous a envoyé son Fils bien

                  aimé qui s'est offert pour nous, ainsi que l'Esprit Saint qui nous guide et nous aide,

                 nous entrons dans une vraie relation d'Amour avec cette Trinité Sainte!

                 Plus question de peur, mais de confiance, qui dirige nos actes et toute notre vie vers

                 la paix, la joie, l'amour, nous emplissant de plus en plus …jusqu'à la plénitude du

                 Bonheur que sera la Vie éternelle dans le Royaume promis par Jésus à ceux qui

                 auront fait le choix de l'AMOUR (Jn 3, 16) dans le concret de leur vie (cf 2ème

                 lecture)!

     

     Ce mystère de  Dieu/Trinité est vraiment le socle de notre Foi et promesse de BONHEUR!

     

     

    Michel  ANDRE, diacre     jeannemichel.andre@gmail.com

     

                               BLOG     http://puzzlebondieu777. over-blog.com