Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

BRELEVENEZ - LANNION - Page 9

  • PROPOSITIONS POUR HOMÉLIE 2ème DIMANCHE AVENT A 8/12/2019

    Is 11, 1-10 Ps 71 Rm 15, 4-9 Mt 3, 1-12

     

    APPEL A LA VÉRITABLE CONVERSION

     

    FIL CONDUCTEUR :

    Isaïe nous fait espérer le BONHEUR, dans une vision qui serait presque puérile, si nous la prenions au pied de la lettre. Cette vision, elle est beaucoup trop optimiste si nous pensons qu’elle puisse s’appliquer à ce « monde » où nous sommes « installés » et où nous sommes malheureusement trop souvent persuadés à tort d’être capables d’y trouver le « Bonheur en plénitude ». Par contre, cette Vision, elle est encore en dessous du BONHEUR en plénitude qui nous attend dans le Monde nouveau annoncé par Jésus ! Oui, cette description est bien en dessous de ce que Dieu réalisera pour nous dans le Royaume et que nous ne pouvons même pas imaginer!

     

    PRINCIPAUX POINTS :

    1. Dans cette vie qu’est la nôtre, il nous est donné, par grâce de Dieu, de goûter déjà, parfois des « aperçus » du Bonheur qui nous attend dans le Royaume.

    2. Pour atteindre cette plénitude future du Bonheur à laquelle nous aspirons, il faut d'abord nous convertir véritablement. Notre conversion commence avec le renoncement à tout ce qui serait une sorte de protection automatique venant de notre appartenance à tel ou tel groupe privilégié et qui nous dispenserait de suivre la Loi d’Amour du Christ dans le concret de notre vie. C’est cela que fustigeait Jean chez les pharisiens et les sadducéens venus à lui pour le baptême. Il ne mâchait pas ses mots et leur reprochait de se croire au dessus des autres sous prétexte qu'ils étaient "fils d'Abraham"! Ils s'imaginaient que Dieu devait, en raison de son Alliance avec Abraham, les laisser pratiquer la Loi seulement dans la lettre, sans exiger de mettre l'Amour dans leur vie concrète! Ne sommes nous pas tentés parfois, nous aussi, de croire, par exemple, que la simple "appartenance" à l’Église ou à tel "groupe privilégié, » compense nos insuffisances d'Amour?

    3. Nous devons préparer les bases du Royaume de Dieu par notre adhésion sans condition au Christ, à son "programme", à ses "commandements" et donc, pour tout dire à l’Amour! Notre conversion doit aussi nous faire réaliser que le Bien que nous tenons de Dieu vient de son Amour et non de nos « mérites » ou de ceux de tel ou tel groupe dont nous nous réclamons! Nous venons de voir comment Jean le Baptiste fait bon marché de cette prétention ridicule qui peut toucher les meilleurs s'ils n'y prennent garde! Le terme de "race de vipères" lancé par lui à l'adresse des pharisiens et des sadducéens, nous incite à ne pas tomber dans leur hypocrisie.Voyons-y plutôt un appel pressant de la part de la Miséricorde de Dieu, qui ne se résout pas à voir ses enfants rater la préparation de leur entrée dans le Royaume par méconnaissance de l'appel à la conversion que nous lance Jésus!

    4. Du temps des grands voyages par bateau, on voyait certains passagers se dispenser de participer à la vie du bord, estimant que leur titre de passager ne comportait aucune obligation envers leurs compagnons de traversée et leur donnait droit à parvenir à bon port sans aucun effort de leur part! Bien au contraire, comprenons qu'avec tous les hommes, enfants du Père, nous sommes "embarqués sur le même bateau" et tenus de participer à la « vie à bord » en y remplissant notre rôle vis-à-vis du « prochain », selon la Loi d’Amour du Christ dont nous attendons le Retour.

     

    Michel ANDRE, diacre jeannemichel.andre@gmail.com

    BLOG http://puzzlebondieu777.over-blog.com