Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

BRELEVENEZ - LANNION - Page 2

  • PROPOSITIONS  POUR  HOMÉLIE  DIMANCHE  ÉPIPHANIE ANNÉE  B (7 janvier 2018)

    Is 60, 1-6  Ps 71  Ep 3, 2-6  Mt 2, 1-12

    RESPONSABILITÉ  DES  HOMMES  FACE  A  LA  REVELATION  DU  FILS  UNIQUE  DE DIEU  AUX  NATIONS

     

    FIL  CONDUCTEUR :

    Tous les efforts de l'humanité pour connaître son origine, donc son Dieu, par ses propres forces, sont vains, si lui-même ne se révèle à elle! Mais quand Dieu fait la démarche amoureuse de se révéler aux hommes et de leur montrer quelle destinée de bonheur il a préparé pour eux, combien grande est alors, pour l'humanité, la responsabilité d'accueillir comme il convient, cette révélation merveilleuse.

    D'où l'importance de cette EPIPHANIE, révélation de son Fils, par Dieu, aux nations, représentées par les mages. D'où la nécessité aussi, pour chacun de nous, d'accueillir comme eux cette Révélation et d'en tirer les conséquences!

     

    PRINCIPAUX  POINTS:

    Le récit de l'épiphanie qui nous est donné aujourd'hui montre les réactions des uns et des autres à la démarche de Dieu et révèle ainsi la vraie relation de chacun à Dieu!

    1. Il y a d'abord la réaction des mages. Ces savants de l'époque sont pour nous un modèle d'humilité car reconnaissant leurs limites. Ils n'ont pas hésité à interroger ceux qui en savaient a priori plus qu'eux sur ce "petit roi des juifs" qui venait de naître. De nos jours, contrairement aux mages, trop de pseudo scientifiques nous assènent des inepties tirées de leur imagination! Les mages et ceux qui font le même choix de soumission à Dieu, sont de vrais "chercheurs", de vrais "scientifiques", et non des apprentis sorciers aspirant à leur propre gloire et dont on devrait se méfier d'avantage!
    2. Il y a la réaction de la grande majorité des juifs de l'époque et celle d'Hérode dans son cynisme. Les premiers étaient confortablement installés dans leurs habitudes de pensée et de pratique, et surtout dans l'illusion de leur supériorité. Ils croyaient tout connaître sur le Messie annoncé et entendaient ne pas être dérangés dans cette croyance…même pas par Dieu! Quant à Hérode, c'était un individu qui ne respectait pas Dieu et ne craignait pas les hommes… ni l'emploi de tous les moyens, fussent-ils horribles, pour arriver à ses fins: le pouvoir. Dans l'un et l'autre cas, c'était un choix de fermeture à Dieu, à l'Amour!
    3. Mais l'installation des juifs dans leur situation et leur désir de ne pas en être dérangés se retrouve aujourd'hui dans la société qui nous entoure. C'est le même "réflexe d'installation", comportant le risque d'indifférence à ce qui se passe dans "le monde", alors que, même si nous, chrétiens, ne sommes pas "du monde", nous devons y agir en témoins du Christ!
    4. Pour nous aujourd'hui, dans la ligne des mages, nous avons à choisir la véritable "mondialisation" du salut, inaugurée par l'Epiphanie. C'est une ouverture nouvelle aux "imprévus de Dieu". C'est l'acceptation d'une "désinstallation" permanente et difficile, dans notre vie de tous les jours!
    5. L'EPIPHANIE, c'est aussi rechercher et accueillir tous ces signes dont Dieu parsème le monde actuel et la vie de chacun de nous, comme le fut l'étoile pour les mages. Pour cela, il nous faut prendre le temps d'écouter vraiment Dieu, dans un moment de calme, chaque jour. Dans cette prière silencieuse, d'accueil amoureux, l'Esprit nous guidera alors, tel un radar, à travers joies, épreuves, et même souffrances, pour éviter les écueils sur le chemin du Royaume ouvert par Jésus à tous les hommes!

     

         Michel  ANDRE, diacre  jeannemichel.andre@gmail.com

                                    BLOG   http://puzzlebondieu777.over-blog.com